Réflexion


Titre : MERCI       DATE : 19 avril 2017      Reçu de : Paul-André Deschesnes, Beloeil, Québec

Je remercie mes amis qui osent encore me fréquenter.
1- Je suis blanc, ce qui fait de moi un raciste.
2- Je ne vote pas à gauche, ce qui fait de moi un fasciste.
3- Je suis hétéro, ce qui fait de moi un homophobe.
4- Je ne suis pas syndiqué, ce qui fait de moi un traître.
5- Je suis catholique, ce qui fait de moi un infidèle et un mécréant.
6- Je réfléchis à ce que nous disent les médias souvent biaisés et tordus, je suis donc réactionnaire.
7- Je tiens à mon identité et à ma culture, ce qui fait de moi un xénophobe.
8- J’ai été éduqué avec une sévère justesse, ce qui fait de moi un bourreau d’enfant.
9- Je veux vivre en sécurité et voir les criminels en prison, ce qui fait de moi un intolérant.
10- Je suis contre l’avortement, l’euthanasie, la drogue et le mariage pour tous, ce qui fait de moi une personne qui refuse d’évoluer.
11- J’affirme qu’on ne peut jamais dissocier activités sexuelles et amour humain, ce qui fait de moi un extra-terrestre sexuellement refoulée.
12- Je suis croyant, ce qui fait de moi un handicapé qui a besoin d’une béquille.
13- Je fais la promotion de l’enseignement du Magistère et du message de la Sainte Bible, ce qui fait de moi un intégriste.
14- Je refuse de suivre la parade populaire et je rame à contre-courant, ce qui fait de moi un individu qui ne veut pas s’ajuster aux idées à la MODE.
15- Je suis en rupture avec la dictature de la rectitude politique gauchiste en vigueur dans nos pays occidentaux, ce qui fait de moi un personnage très peu évolué.
16- Je préfère la sagesse des commandements de Dieu, je suis donc un fou aux yeux des hommes.
17- Je préfère la LUMIÈRE de Dieu aux ténèbres du monde moderne, je dois sûrement être un aveugle.
18- Je crois au ciel, au purgatoire, à l’enfer et au diable, ce qui fait de moi un être moyenâgeux et superstitieux.
19- Je n’écoute plus les populaires discours très médiatisés des militants athées et des francs-maçons, ce qui fait de moi une créature qui n’a rien compris.
     CONCLUSIONS :
1- Aux yeux de notre monde en pleine décadence, je suis minable, méprisable et infréquentable.
2- Je suis une voix qui crie dans le désert.
3- Mauvaise nouvelle : Je refuse de me taire.
4- Je remercie mes amis qui osent encore me fréquenter et qui lisent mes chroniques.
MERCI